scolaire
La scolarité est gratuite et revêt pour tous les éthiopiens une importance capitale, l’éducation est un souci de tous les jours et beaucoup d’adultes vont au cours du soir, même quand ils ont un bon travail. Le diplôme est un facteur d’ascension sociale. La scolarise débute à 6-7 ans au grade 1. Pour entrer en classe les enfants doivent connaître au préalable les 84 signes de l’alphabet éthiopien. La langue officielle d’enseignement est l’amharique.  Selon les régions, ils existent des écoles dispensant un enseignement dans la langue locale (par exemples: tigréen dans le Nord du pays, Harare dans la région musulmane de Harar.

Ecole primaire:

L’école primaire se décompose en deux grades :
  • Grade 1 a 4 (équivalent CP-CM1): Dans l’école visitée, les enfants sont à peu près 50 a 60 par classe pour deux instituteurs qui se partagent l’enseignement des matières.
  • Grade 5 à 8 (équivalent CM2- 4e): Les matières sont enseignées par des professeurs selon leur spécialisation: Amharique, Math, Anglais, Géographie, Histoire, Education civique, Physique Chimie, Biologie et Sport. L’école a mis en place une évaluation annuelle de ces 4 années, l’élève doit obtenir la moyenne pour le passage au grade supérieur (40%  en contrôle continu et 60% pour l’examen fin d année).
  • Le grade 8 est sanctionné par un examen national permettant l’accès à l’école secondaire
 

Ecole secondaire:

Une faible proportion des élèves poursuit au secondaire (selon les statistiques mentionnées dans le petit futé: 27% de garçons et 14% de filles ).
  • Grade 9 a 10 (équivalent 3e- 2e): De nombreuses matières sont enseignées pendant ces deux années. A l’issu de celles ci un examen permettra de sélectionner les élèves: Les meilleurs rejoindront le grade 11 et 12 qui sont des années de préparation à l entrée en université; les autres  arrêteront leur scolarité ou débuteront des formations professionnelles manuelles et techniques (vocationnal training).
Les cours en grade 11 et 12 sont entièrement en anglais, ce qui explique le bon niveau des étudiants dans cette langue.
A la campagne, beaucoup d’enfants et tout particulièrement les filles ne sont pas scolarisées: ils (elles) restent à la maison pour aider leur parents aux taches ménagères, ou conduisent le bétail aux pâturages. Les capacités d’accueil sont aussi insuffisantes, l’éloignement des établissements est un autre obstacle à la scolarisation. Le planning de l’école est organisé en 2 sections: matin et après midi. Les capacités d’accueil n’étant pas suffisantes, seuls les élèves du grade 8 ont cours toute la journée.
Du grade 1 a 7, les enfants vont à l’école une seule demie journée par alternance: un mois ils assistent au cours du matin, le mois suivant au cours du soir et ainsi de suite. La section du matin débute a 8h00 jusqu’a 11h45 alors que les cours de l’après midi commencent a 12h30 se terminent a 17h15 (heure occidentale). Les enfants ont cours du Lundi au Vendredi inclus. Tous les enfants habitent a proximitè de l’ecole, ils viennent à l’école a pieds. L’emploi du temps étant organisé en demie journée, il n’y a pas de restaurant scolaire. Les enfants portent tous un uniforme, celui ci peut varier d’une école a une autre. Cet uniforme est payant et c’est quelquefois un obstacle à la scolarisation des enfants pauvres. Dans certaines écoles, les enfants assistent en rang chaque matin à la levée du drapeau et chaque fin de journée à la descente du drapeau. Les éthiopiens accordant une grande importance à leur drapeau et à ses couleurs, ils symbolisent entre autres indépendance et liberté
Le pays met beaucoup de moyens dans la construction de nouvelles universités dans toutes les grandes villes du pays. Les jeunes gens sont envoyés aux quatre coins du pays pour assurer un brassage ethnique. Pour ceux qui accèdent à l’université, après une sélection sévère l’avenir est assuré.