Ils se sont produits pour les Amis du Toukoul à plusieurs reprises, allez les voir pour la dernière représentation de Lola, cela en vaut vraiment la peine. 60 MUSICIENS – CHANTEURS – CHORISTES- DANSEURS – ET TECHNICIENS, UNE COMEDIE MUSICALE 100% LIVE – PLUSIEURS MILLIERS DE SPECTATEURS, ILS SERONT CHEZ VOUS A ARMENTIERES POUR LA DERNIERE REPRESENTATION. LE VENDREDI 22 MARS 2013 A 20H30 AU VIVAT A ARMENTIERES CE N’EST PAS UN CONTE POUR ENFANTS C’EST UN SPECTACLE TOUT PUBLIC, VOUS Y RETROUVEREZ LES PLUS GRANDS TITRES DE LAVARIETE NATIONALE ET INTERNATIONALE.C’EST AUSSI LA GARANTIE D’UNE SOIREE RICHE EN EMOTIONS LES PLUS VARIEES. SEREZ -VOUS DE CEUX QUI POURRONT DIRE « J’Y ETAIS ! » ? BILLETS EN VENTE AU VIVAT ET A L’OFFICE DE TOURISME D’ARMENTIERES

L’injéra (እንጀራ) constitue la base de l’alimentation Ethiopienne. C’est une grande galette de farine de tef qui sert à la fois de plat et de couvert puisqu’en arrachant de petits morceaux de la galette, on vient ramasser les aliments qui sont disposés dessus. Pour la plupart des familles éthiopiennes, l’injéra est servie à tous les repas avec plus ou moins de garnitures, en fonction des revenus du foyer. Voici une recette tirée du recueil proposé par l’Association ACEDE – ACCUEIL ENFANTS D’ETHIOPIE : Ingrédients 500 gr de farine de Tef ou de farine de blé/de sarazin/de riz/de maïs un peu de sel et d’eau tiède de la levure de boulanger ou 20g de levain Préparation Mélanger tous les ingrédients. La pâte doit être ni trop liquide, ni trop épaisse. Elle doit être moelleuse. Laisser reposer une nuit à température ambiante. Le lendemain, rajouter de l’eau chaude pour obtenir une pâte…

Lire la suite

L’art et la manière de cuire l’injéra … certes de façon moderne.

en 1964, La « Caméra Invisible » arrive à « LA Télé ». Raymond et Pierrette se font piéger et leur situation familiale vire à la catastrophe … C’est maintenant traditionnel, la troupe des Z’allumés du Foyer de Bousbecque (59) se produit tous les ans au profit de notre association « Les Amis du Toukoul ». Vous avez aimé « AstErisQ Et PErilE En EgyptE », ou bien « BIENVENUE AU SHERLOK HOME ». Ils reviennent pour notre plus grand plaisir pour une nouvelle production « Là T’es LAID » Pour réserver :

scolaire
La scolarité est gratuite et revêt pour tous les éthiopiens une importance capitale, l’éducation est un souci de tous les jours et beaucoup d’adultes vont au cours du soir, même quand ils ont un bon travail. Le diplôme est un facteur d’ascension sociale. La scolarise débute à 6-7 ans au grade 1. Pour entrer en classe les enfants doivent connaître au préalable les 84 signes de l’alphabet éthiopien. La langue officielle d’enseignement est l’amharique.  Selon les régions, ils existent des écoles dispensant un enseignement dans la langue locale (par exemples: tigréen dans le Nord du pays, Harare dans la région musulmane de Harar.

Ecole primaire:

L’école primaire se décompose en deux grades :
  • Grade 1 a 4 (équivalent CP-CM1): Dans l’école visitée, les enfants sont à peu près 50 a 60 par classe pour deux instituteurs qui se partagent l’enseignement des matières.
  • Grade 5 à 8 (équivalent CM2- 4e): Les matières sont enseignées par des professeurs selon leur spécialisation: Amharique, Math, Anglais, Géographie, Histoire, Education civique, Physique Chimie, Biologie et Sport. L’école a mis en place une évaluation annuelle de ces 4 années, l’élève doit obtenir la moyenne pour le passage au grade supérieur (40%  en contrôle continu et 60% pour l’examen fin d année).
  • Le grade 8 est sanctionné par un examen national permettant l’accès à l’école secondaire
55/57